Enseignement – Petite enfance

Fermeture des écoles, collèges et lycées à compter du lundi 16 mars

Par annonce du Président de la République, les écoles, collèges, et lycées de l’académie de Bordeaux seront fermés à partir de lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

Toutes les écoles, tous les collèges et lycées, publics et privés, de l’académie sont concernés.

Le rectorat assure la mise en œuvre de la continuité pédagogique pour les élèves.

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à la continuité pédagogique sur le site internet de l’académie de Bordeaux.

Les Universités sont également concernées par cette fermeture.

Par ailleurs, les communes et EPCI sont incités à établir un service minimum à destination du public prioritaire au titre de la compétence « activités périscolaires et extrascolaires », selon les besoins identifiés et les moyens disponibles localement.

Les services de restauration scolaire ne sont pas considérés comme essentiels et peuvent donc être fermés. Si tel est le cas, il est demandé aux parents concernés de prévoir un panier-repas pour leurs enfants accueillis. 

Retrouvez un ensemble de plateformes proposant des supports pédagogiques

Foire aux questions pour les familles, élèves et personnels de l’Education nationale

Garde des enfants des personnels mobilisés

L’accueil en crèche est suspendu à compter du lundi 16 mars 2020, sauf pour accueillir les enfants du personnel soignant indispensable à la gestion de la crise sanitaire, 

Ce dispositif s’adresse :

  • À tous les personnels des établissements de santé,
  • Aux personnels des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant enEHPAD et EHPA, établissements pour personne handicapées, services d’aide à domicile, services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus et établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts.
  • Aux professionnels de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmières,ambulanciers, pharmaciens et biologistes.
  • Aux personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants.
  • Aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie au ministère desSolidarités et de la Santé, en Agences régionales de santé et dans les préfectures.

Accueil dans les établissements scolaires des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

La Cnaf a annoncé trois nouvelles mesures

Après avoir décidé l’instauration d’une aide financière par jour et par place fermée pour l’ensemble des établissements d’accueil du jeune enfant, la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales) a décidé la mise en place de trois nouvelles mesures. Celles-ci visent, cette fois-ci, l’accueil des enfants des personnes prioritaires, à commencer bien sûr par les personnels soignants.

  • gratuité de l’accueil pour les enfants des personnels concernés. Pour ne pas pénaliser les crèches ou les assistantes maternelles concernées, les CAF prendront directement en charge le coût de la garde, via la PSU (prestation de service unique).
  • mise en place d’un portail dédié sur le site monenfant.fr, permettant aux crèches et aux assistantes maternelles qui fonctionnent de faire connaître leurs disponibilités. Ces informations seront transmises à la préfecture et à la CAF concernées, qui se chargent de les mettre en relation avec les familles ayant formulé une demande de mode d’accueil.
  • pour les parents prioritaires pour l’accueil des enfants: ils peuvent désormais indiquer leurs besoins en modes de garde pour leurs enfants (jusqu’à 16 ans) sur le site monenfant.fr. Les demandes sont ensuite transmises aux préfectures de chaque département, qui étudient leurs besoins et proposent les solutions disponibles, en lien avec les CAF.

Par exception, restent ouvertes les micro-crèches et les maisons d’assistants maternels lorsqu’elles accueillent au maximum 10 enfants. 

Les établissements d’accueil du jeune enfant rattachés à un établissement de santé, social, médico-social ou aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie restent ouverts. Dans ces établissements (crèches halte-garderie, multi-accueil), l’organisation interne de l’établissement permet de composer des groupes de 10 enfants maximum, sans temps de rassemblement.

Dès à présent il est possible de faire une demande sur le site mon-enfant.fr qui permettra à chacun de s’inscrire pour demander une place d’accueil prioritaire pour son enfant. Cela permettra aux préfets de mieux juger des besoins.

Les assistants maternels peuvent continuer d’accueillir à domicile

Les assistants maternels exerçant à domicile (salariées de particuliers employeurs ou de crèches) sont autorisées à accueillir jusqu’à 6 enfants de moins de trois ans à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. 

Pour celles qui sont employées par un établissement ou service, les regroupements sont suspendus à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. 

+ d’infos sur le site du Conseil Départemental de la Gironde

Accéder aux Questions / Réponses relatives aux modes d’accueil du jeune enfant