Encadrement des pratiques

Un plan d’actions pour répondre à l’évolution de la situation sanitaire dans la métropole bordelaise

Evénements, rassemblements et manifestations sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public :

  • Abaissement de la jauge de 5000 à 1000 personnes pour les événements et réunions sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.
  • Les événements de typer fêtes foraines, brocantes et fêtes des voisins ne seront pas autorisés. 
  • Les manifestations sociales seront interdites seulement si elles ne respectent pas un protocole sanitaire strict.
  • Les Journées européennes du patrimoine, qui devaient se tenir les 19 et 20 septembre, seront annulées pour Bordeaux et la métropole.
  • Les soirées dansantes dans les ERP sont interdites.
  • Il est demandé à chaque habitant de limiter le nombre de rassemblements familiaux et amicaux à 10 personnes maximum.

Les obligations du port du masque

  • Obligation du port du masque dans les marchés ouverts aux jours et heures d’ouverture au public ;
  • Obligation du port du masque à moins de 50m de l’entrée des établissements scolaires du lundi au vendredi de 7h00 à 19h00, ainsi que le samedi de 07h0 à 13h00.
  • Port du masque obligatoire dans un périmètre de 50m autour des salles de sport, de spectacle, conservatoires.

Consignes complémentaires à la ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole

  • Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et quais de la ville de Bordeaux.
  • Interdiction à Bordeaux de la consommation d’alcool sur la voie publique.

Le masque obligatoire à l’extérieur dans certaines communes

  • À Bordeaux
  • À Bouliac
  • À Cenon
  • Au Haillan
  • À Pessac

Bars et restaurants

  • Fermeture administrative des bars et restaurants qui contreviennent aux règles sanitaires (8 à ce jour). Le contradictoire sera encore réduit, de vingt-quatre à six heures. Un bar contrôlé en infraction le soir pourra donc être fermé le lendemain.
  • Interdiction de la consommation debout dans les bars et restaurants de la métropole.
  • Interdiction pour les bars de la métropole de la diffusion extérieure de musique sur la voie publique.
  • Interdiction à Bordeaux de la consommation d’alcool sur la voie publique.

L’utilisation des salles communales

Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public de plus de 10 personnes doivent faire l’objet d’une déclaration auprès du préfet de département (ne font pas l’objet de la déclaration préalable : Les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel). 

Il n’est donc pas interdit de se rassembler à un nombre supérieur – dans la limite de cinq mille – dans le cadre d’un événement précis avec une organisation permettant d’assurer le respect des gestes barrières et de la distanciation (ex : filtrage et comptage aux entrées et sorties, le cas échéant aménagement de places assises avec distance, port du masque, mise à disposition de gel hydroalcoolique, etc.).

A titre d’exemple, les salles de fêtes et salles polyvalentes (ERP de type L) peuvent ouvrir si elles sont aménagées par l’organisateur de l’événement – après définition du nombre maximal de personnes pouvant être admises – dans les conditions suivantes :

  • les personnes ont une place assise ;
  • une distance minimale d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ;
  • l’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit ;
  • le port du masque est obligatoire

Pour des raisons évidentes, les activités dansantes restent interdites, ainsi que l’accès aux espaces permettant les regroupements (ex : buvettes, buffets, vestiaires).

Organisation des marchés

Un guide méthodologique élaboré conjointement par la Fédération Nationale des Marchés de France, la Fédération Saveurs Commerce, la Fédération des Fromagers de France et l’Organisation des Poissonniers Ecaillers de France.

Ce guide méthodologique est destiné à accompagner les municipalités dans l’organisation des marchés après le 11 mai pour tenir compte des mesures sanitaires.

Accéder au guide